JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE
JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

13/05/2010

Presse Theatre Danse Serge Ricci Par dessus bord Par Camille Rochwerg

SERGE RICCI
PAR DESSUS BORD



 PAR-DESSUS BORD - L’air du dehors ou l’instance de gravité SANS DÉRAPAGE - Serge Ricci arpente le lieu du drame ou l’arène insuffle une seconde de silence comme un héros fertile. De ces silences qui se produisent soudain comme des fissures à la surface du monde. Cette suspension du corps articulé de carton et de papier collé - Cette ombre altérable – Cet écart - Ce tremblement retenu sur le versant d’une mobilité fragile – Cette trace à la lisière, d’un retrait qui s’ouvre sur l’accueil d’un territoire caché… Aux frontières d’une parole, qui traverse le reflux d’un geste. Le bord, le toucher d’une proximité, d’un détail, vers une liberté alertée. L’homme danse sur un sol inconnu et improbable, ou l’espace laisse apparaître l’intime obscurité… D’oser une violence - D’un corps propulsé - Préservé – Envahi – Arraché - Dérobé - D’une tension à franchir – Sous les plis de l’éternel héros qui nous abrite, se dessine, les sillons d’un solo burlesque désenchantée éclairant l’artifice de son ombre, du luxe des miroirs et des lumières. Qu’est-ce que L’APPARENCE de la lumière – L’apparence de l’érotisme et de la mort - L’appar …………… De la dépossession suprême. L’appar …………… D’un corps intime L’APPARTENANCE A LA VIE. Camille Rochwerg AVRIL 2008 Conception et élaboration Serge RICCI et Fabien ALMAKIEWICZ Chorégraphie et interprétation Serge RICCI Création lumières Boris MOLINIÉ Plasticien Fabien ALMAKIEWICZ Objets costumes et regards extérieur Alexandra GILBERT Film et visuels Antonin LAMBERT Création sonore Bérengère DE TARLÉ AU NOMBRE DES REUSSITES EST UN FRAGMENT DE TEXTE MAGNIFIQUE... TU AS RAISON DE L'AFFICHER IL FAUT BIEN QUE LES SECRETS CIRCULENT. CR avril 08

ivressecran@sfr.fr