JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE
JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

19/05/2010

Presse Théatre Les Souffleurs Thierry Laroyenne Par Camille Rochwerg

LES SOUFFLEURS 

POUR UN MINUSCULE 
TOUR DU MONDE
AVIGNON
Festival Contre Courants du 8 au 13 juillet Ile de la Barthelasse 
Les Folies Tresses de langues et Petite expérience de cinéma inanimé  
et du 13 au 16 juillet Commandos avignonnais CHALON DANS LA RUE 
22 ET 23 JUILLET Création de Forêt sensible – Intérieur nuit

Que l'on grimpe dans une barque pour un minuscule tour du monde, d'un quart d'heure, le dimanche, ou qu'on reste là vingt minutes, au bout de la jetée, assis face à la mer, on sent alors dans le regard une espèce de fêlure. Par là, entre et sort la lumière. D'ailleurs pourquoi obstinément reviendrait-on s'asseoir ou marcher par ici, si rien ne s'accrochait à ce soudain silence? Jean-Michel Maulpoix, extrait de L'instint du ciel

26 juin * Commando bleu pour Jean-Michel Maulpoix, Université Paris IV Sorbonne, Paris 5e

27 juin * Dimanche au jardin, Parc départemental de la Haute-Ile à illy-sur-Marne (93) Les Souffleurs commandos poétiques

LES SOUFFLEURS AU MUSÉE DU LOUVRE LE 2 OCT Thierry Laroyenne
 

 JUSTE UNE TRÊVE D'ÉLÉGANCE...JUSTE LE BRUISSEMENT  
 JUSTE LE GLISSEMENT D'UN MURMURE DANS L'OREIILLE 
 D'UN CHUCHOTEMENT VIVANT.... C.R
 Et dans le champ marche un homme, il est comme la Voix et comme la Respiration
parmi les arbres qui semblent attendre d’être Nommés pour la première fois.
Toujours plus loin dans les neiges, 2003, Guennadi Aïgui 


 
ivressecran@sfr.fr