JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE
JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

31/05/2010

Presse Danse Raimund Hogue Indécemment Par Camille Rochwerg

RAIMUND HOGHE

RESTE QUE QUELQUE CHOSE 

CLOCHE INDÉCEMMENT
RAIMUND HOGHE
LA BEAUTÉ N'EST PAS SECRÈTE ELLE EST LIBRE 
EXPOSÉE DE TOUTES PARTS
 L'INSTANT DU SOURIRE EST SON SILENCE
Sur l’âpreté de l'abandon et de l'amour. Sente étroite bouleversement. Sur ce détour, d’une caresse en chrysalide. dans un débordement d’humeur,  il dirige son geste lent au bord de cet étal de cire.  De l’écart à l’errance,  il a cessé d’être séparé de ce cri  qui l’avait effrayé lui m’aime  vers un épanchement éphémère.  Fébrile silence, d’où il s'entrouvre hybride inexorable. Inverti, inversé, inévitable. D'une immunité incertaine. Extrait de PAPIER FROISSÉ DU CORPS VÉRONIQUE BOURRAT ET  ©  CAMILLE ROCHWERG. PARIS JUIN MILLE 999
ivressecran@sfr.fr