JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE
JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

14/02/2011

Presse Danse Nasser Martin Gousset Par Camille Rochwerg

NASSER MARTIN GOUSSET 

" PACIFIQUE "
INÉVITABLEMENT
 THÉATRE DE LA VILLE

LE DERNIER SPECTACLE DE NASSER MARTIN GOUSSET se décline comme celle d’une scène mythique mutante affectée en apparence, d’une distance possible entre rester modérée – serein. PACIFIQUE C’EST AUSSI DÉSIRER rester délicat fragile nerveux pénétrable perméable imperturbable PACIFIQUE EST UNE VARIANTE d’inoffensif - impassible. PACIFIQUE laisse place à une énigme ardente - embrasée - incendiée - affrontant l'altération d'un destin disloqué - disjoint - PACIFIQUE EST UN MATERIAU D’HUMAINS –  déhanchés – morcelés - rompus. PACIFIQUE  EST UNE FRACTION DE VIE  où l’accomplissement, l’esquisse  cherche encore à percer obstinément l’art de vivre et d’accepter la violence. PACIFIQUE  PERSISTE  A  FAIRE EXISTER – la vision - l’utopie le songe effréné d’un trouble – d’une résistance révoltée. PACIFIQUE EST UN LABYRINTHE de l’attente de la mort – l’ardeur de la vie. PACIFIQUE INSISTE A POURSUIVRE D’ARRACHER l’éphémère – la fugacité d’une transition de la vie engloutie  - détruit - rongé - brûlé- pas encore épuisé - pas encore engloutie. PACIFIQUE TENTE DE SE FRAYER un passage entre le spectre l’ombre l’illusion le simulacre le fantasme en expérimentant la perte – la tentation d’éprouver  de tenter de s’incliner de se désister de se dessaisir de se plier A BRILLER. C.R FÉVRIER 2011 THÉATRE DE LA VILLE

ivressecran@sfr.fr