JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE
JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

02/02/2016

Presse Tranversal Anna GaÏotti L'antre Vie Par Camille Rochwerg

ANNA GAÏOTTI

L'ANTRE VIE
UNE ISSUE DÉFRICHÉE 
DE L'ANTRE VIE
PAR ANNA GAÏOTTI
Ce que j'ai retenue de toutes les fins de phrases. C'est cette Femme étrange d'une cambrure qui bat... De l'antre VIE, l'encre noire sur les lèvres effilées de jaune. Retiennent les béances et l'étreinte d'une altérité hybride. Les limites abandonnées de ce récit intitulé "Parfois je suis Le chevalier. Parfois je suis le cheval" empruntent aux souvenirs une identité fictive qui se manifeste autour de l'inter-sexualité de la narratrice. La confession de ses écrits, porte une résistance où l'ombre devient source sur laquelle se réfléchit cette lumière. Je suis la silhouette, le « Container d'un désir » La surface énonçant une trahison. De l'enfance. De la femme. De l'être dont les contours d'un masculin pourrait être chargé d'une illusion. Voir d'une "arrogance" Éclairée par l'érosion de multiples facettes de miroirs réfléchissant l'insaisissable. La voix, le corps, installent ce champ d'expériences et fluctuent sur la naissance d'un envol poétique dénonçant la différence et l'effacement sexuel. Touchant ce provisoire. D'un désir. Elle explore d'accueillir le détour d'un paysage ou l'exil de la parole ne délimite plus les frontières de sa vie, mais plutôt L'être sculptural, habité et sauvage survolant ce pluriel d'el(les. Une issue Défrichée, une Distinction à l'écart d'un territoire Essarté sur Papier de Vie. © Camille Rochwerg le 2 Février 2016 LE PETITFESTIVAL Avec João Costa Espinho Performance de ANNA GAÏOTTI autour de son livre publié "Parfois je suis le Chevalier. Parfois je suis le cheval." ANNA GAÏOTTI EST DANSEUSE CHORÉGRAPHE ET POÈTE. SON PARCOURS ARTISTIQUE HYBRIDE DANS LES ARTS VISUELS ET DANS LE SPECTACLE VIVANT, LUI A PERMIS DE FIGURER EN PERFORMEUSE SINGULIÈRE.
ivressecran@sfr.fr