JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE
JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

28/05/2016

Presse Théatre Transversal Zazie De Paris Et L'inspire Par Camille Rochwerg

ZAZIE DE PARIS 
ZAZIE LA ROUGE

ET L’INSPIRE…

LE PIANO GLISSE DE CE TREMBLEMENT
LE PIANO GLISSE DE CE TREMBLEMENT
Sur le reflet des lagunes... Dont l'odeur persiste à voiler l'opacité de votre voix par cet étrange vent alizé. Azuré et marbré par la mer qui a laissé ses embruns sur le chemin oscillé ivre de l'insolence des premiers tangos sur les quais de Seine. Invitant les êtres à s'extraire de la nuit si bleue imperceptiblement si inconnue et si solitaire. Pour enfreindre de se frôler. De se toucher à l'évidence juste un instant pour laisser le mot s'aimer s'épeler en toutes lettres. Dans un alphabet inconnu. Laissant flotter ce parfum d'absence alors que Venise porte les notes désaccordées d'un piano encore lustré de cette ville si pénétrés de mystères. Qui s'inscrit, se défait, se réinscrit... S'imprime d'écrits blancs s'effaçant et se soulignant de pages froissées par l'abandon d'un exil transitoire... Votre insistance à disparaître d'une si belle élégance... Laisse les flots bleus éperdus du bruit des talons aiguilles sur le parvis de la place St Marc... Il est tard... Je plonge sur l'auréole d'un Paris qui s'adresse à la dédicace de votre retour... Le 8 Septembre 2016 Camille ROCHWERG pour Zazie de Paris
LE MIROIR S’ÉPROUVE DE CETTE ATTEINTE
ET L’INSPIRE…
Pour frôler ce qui semble appartenir à la sphère exaltée/Où l’on épingle les posters d’une idole vers l’instant fugitif d’une Instable/Admiration. 
QUELQUE CHOSE S'ÉCRIT d'un PARIS BERLIN d'une Effluve Parsemée... De Rêves Indéfinis. Insistants. Pénétrés de Mystère. Accrochés aux Images/de L’ombre/Inévitable/et Imprévisible... D'enfreindre/Des Silences Épistolaires/Passagers/D’instants Mobiles... Qui s'infiltrent et s'effacent à la lumière d'une parure insolente sur les photographies... Rien qu'une image/Où la Nuit S’éclipse/Où la vie interfère/Les Faux semblants/Où se dévoile/L’âme singulière décalée et public/D’une Élégante Pudeur/Où Les Apparences ont laissé traces/D’une vulnérabilité insensée/De Toucher au Bonheur/Où la Moindre/Faille s’échappe du Filtre et des Tentatives Entrelacées d'une très Grande Liberté.... À L’ORIGINE D’UNE SIGNATURE Écarlate Grisée d’un Oranger et d’un Lie-de-vin/Se vaporise la Flagrance d’un Rivage/Consacré. Camille Rochwerg le 28 Mai 2016 Extrait d'écritures Pour Zazie de Paris

ivressecran@sfr.fr
© ET TEXTES Déposés à la SACD