JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE
JUSTE AVANT D'ÉTREINDRE LA SERVANTE

21/12/2016

Presse Théatre Transversal Zazie De Paris C'est Seulement Un Rendez-Vous Par Camille Rochwerg

ZAZIE DE PARIS 
ZAZIE LA ROUGE

C'EST SEULEMENT UN RENDEZ-VOUS

IMMERSION VERS!!!!!!! L'ÉVIDENCE !!!
IMMERSION VERS!!!!!!! L'ÉVIDENCE !!!
D'instants chavirés. Acide Rouge et Bleu Acidulés. Instants dérivants, acteurs/passagers exposés. Aux regards d’amours, de fulgurances, qui s’est donné l’objectif de séduire. Ligne d'empire d’une rencontre. Est-ce léger fard carmin qui préserve ce visage? Protégé par ce nuage d’un vent de cendres pailletées et de légende. D’oser dévorer la vie éperdument sur le fil rouge d’une existence. Ce jardin suspendu d’écrits bruisse d’éclats déclinés d’un fragment touchant le juste ciel maquillé. Où se croise en point de suspension cette femme passionnée dans ses aspects les plus extrêmes, aux heures nocturnes ou la trajectoire se signe d’une éclipse à l’heure bleue vénérée comme une idole. Inspirée de silences. Affectés et précieux. Au fil de son élégance, dangereusement sensuelle et d'un mystère piquant, cet écrin d’Elle/Intense/Intemporelle, traverse l’image des vanités incarnant ce morceau d’éternité qui contemple. Le prestige d’une liberté, l’art de mettre les apparences au service de l’essentiel. L’illusion de privilégier ces quelques mots accrochés à cette parenthèse /Imagine ce que je désire/. L’évidence semble possible /Du/Rêve/D’instants/Chavirés. Où le dérivé d’un générique de film renoue avec le déclic d’un cliché. Parfumé de l’épure délicate du reflet des miroirs ayant déposé ces grains de sable soulevant la légèreté d’un Orient vers la gravité des Iles. Elle est cet instinct star dont rêvait l’encontre de notre sourire. Par Immersion. VERS!!! Une couleur Acide Rouge et Bleu Acidulée !!! Camille Rochwerg le 2 Janvier 2017 Pour Zazie de Paris
C'EST SEULEMENT UN RENDEZ-VOUS DIT/ELLE 
Quand Paris plonge dans l'heure bleue!!! Pas si loin d'un désir... Et d'un plaisir. Pour "Les éternelles fiancées". Pour Zazie de Paris Photo©moniphone. Camille Rochwerg
SUBVERSION D'UNE LETTRE ADRESSÉE
SUBVERSION D'UNE LETTRE ADRESSÉE
À l'orée d'une NUIT. De l'aube à cette liberté qui ne cesse de se laisser écrire. Un jour, je le sais, s'inscrira en coulisses le désert intérieur et secret des mots. De l’amour et de cet infini qui valse de la passion cachée au sublime. De la fiction d'un récit à la dérive, qui désarme l’affirmation de la différence. Du désir de naitre de l’effraction immense et démesurée… De ne plus effacer l’inhabitée d’un passage possible... De ce temps flexible dédié à ces quelques notes restées muettes par excellence. Le rouge reste sa préférence, le bleu si vaste, excessif, extrême exhale le sillon d’un horizon, le jade égrène et sur-ligne cette fleur parfumée d'une tulipe noire.  
Et l'effluve de cet arôme imprime le point de suspension... D'une lettre subversive de ce Corps/D'Amour/MurmuréeJamais/Envoyée/Ni/Timbrée/Restée/En/Poste/Restante…. Avec signature… El Inachevée… Juste un parfum. Pour Zazie de Paris. Camille Rochwerg le 1 Décembre 2016
ivressecran@sfr.fr
© ET TEXTES Déposés à la SACD